Станіслав (stanislav_ab) wrote in bleu_et_jaune,
Станіслав
stanislav_ab
bleu_et_jaune

Une Constitution pour l’Europe.C’est qu’on dirait là sur l’Ukraine?

Donc, les pays de EU votes pour la Constitution. C’est quoi cette Constitution à nous, les Ukrainiens?

On ne peut pas trouver le mot « l’Ukraine » là bas, et c’est correct, parce que la Constitution (ou plutôt les extraits explorées par moi-même) ne fait pas de mention des pays particulières. C’est juste une framework et c’est bon.

C’est quoi est « pas bon » que dans une brochure officiel (Pourquoi une Constitution européenne?) j’ai là trouvé une mention de « 25 pays participants ». Et l’Ukraine, est-elle compté dans ce nombre? Je croix non, donc, pourquoi cette chiffre de 25? Et quoi, si l’Ukraine deviendra une belle jour 26-me? Réécrire tout ces brochures?

Heureusement dans autre document de support en ligne Foire Des Questions c’est plus claire et semble plus resonable. C’est quoi moi, comme une citoyen ukrainien interesse là c’est deux chapitres suivantes.

5. La Constitution définit-elle les limites géographiques de l'Union?
Pas vraiment. L’article I-1 dispose:«L’Union est ouverte à tous les États
européens qui respectent ses valeurs et qui s'engagent à les promouvoir en
commun». Faute de définition juridique, le qualificatif «européen» figurant
dans cet article doit être interprété à la lumière de considérations
géographiques, historiques et politiques.
Aspect plus important encore, les pays candidats doivent s’engager à
défendre les valeurs de l'Union dont il est fait état à l’article I-2: respect de
la dignité humaine, liberté, démocratie, égalité, État de droit et respect des
droits de l'homme, notamment en ce qui concerne les minorités.
Il convient également de tenir compte de l’article I-57 de la Constitution
relatif aux relations privilégiées que l’Union pourrait établir avec les pays
voisins.


(Comment : Voila, c’est bien correct)

6. La Constitution facilitera-t-elle l’adhésion de nouveaux pays?
Non. Pour qu’un pays puisse adhérer à l’Union, il faudra toujours que le
Conseil statue à l’unanimité et que le Parlement européen consente à
l’ouverture des négociations. Lorsque celles-ci sont achevées, un accord
formel doit être conclu et ratifié par tous les États membres et par le pays
candidat lui-même (voir article I-58).
Les conditions effectives qu’un pays doit remplir avant son adhésion sont un
peu plus strictes qu’auparavant. L’article I-58 spécifie que le pays candidat
doit respecter les valeurs fondamentales de l’Union, notamment le respect
de la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, l’État de droit et le
respect des droits de l'homme, y compris en ce qui concerne les minorités
(voir article I-2). Le pays candidat devra de surcroît respecter ces valeurs,
mais aussi s’engager à les promouvoir (voir article I-1).


(Comment : « un accord … par tous les États membres » - c’est pas facile… Si, par exemple, les roumaines, les membres de UE, voulais cette penisule Ukrainien dans la mer Noire, comme ils on fait aujourd’hui (!)... Donc, la Roumaine peut faire du chantage pour accepter l’Ukraine dans l’UE.)

Et moi, mes amis, je n’aime pas la façon duquel on parle dans ces brochures sur nouveaux membres. C’est comme les auteurs toujours fait pardon que ces nouveaux existent… C’est une mouvais ton de la bureaucratie européen. C’est ça la plus grande problème externe d’intégration de l’Ukraine : mauvais perception par élite dans Brussel.
  • Post a new comment

    Error

    default userpic
  • 0 comments